Dr Françoise Le Guilloux, Addictologue et Cheffe du Pôle Médecine Dr Emery Mbapou, Addictologue

Une prise en charge individualisée par une équipe pluridisciplinaire

Créée en 1996 et rattachée au Pôle Médecine, l’Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie (ELSA) intervient de façon transversale sur l’ensemble du CASH de Nanterre, auprès d’une population diversifiée, parfois précaire.

Des sevrages simples réalisés en
Médecine Interne

L’Equipe pluridisciplinaire répond aux besoins de prise en charge sous plusieurs formes : initiation ou ajustement de traitement, suivi psychologique, accompagnement des sevrages, aide au maintien de l’abstinence, traitement de substitution et organisation d’ateliers d’éducation thérapeutique animés par médecin et infirmière. « Nous intervenons principalement auprès de patients provenant des Urgences (participation aux réunions de staff deux fois par semaine) et au chevet des patients hospitalisés dans les services de Cardiologie, Diabétologie, Gériatrie, Psychiatrie, maternité et auprès des résidents des structures médico-sociales (EPHAD, LHSS, CHAPSA). Les patients sont ensuite orientés vers la consultation en addictologie (semi-urgence) ou vers le CSAPA(1) (consultation à moyen et long terme) », explique le Dr Le Guilloux.

La plupart des consultations concernent l’alcool, le tabac et le cannabis. « Le service de Médecine Interne met à disposition de l’ELSA des lits de sevrage simple à la demande, ce qui est une grande chance pour notre unité », poursuit-elle. Depuis fin 2018, une consultation de tabacologie est proposée aux futures mamans en maternité, un vendredi, tous les quinze jours, par une sage-femme tabacologue, Ingele Roelens. « En parallèle, nous avons un rôle de formation auprès des équipes soignantes des Urgences et des services hospitaliers afin de les aider à repérer et dépister les addictions, à initier un traitement ou à réorienter les patients », poursuit le Dr Mbapou.

Des activités extra-hospitalières

L’ELSA du CASH de Nanterre collabore avec le CSAPA (hébergé dans l’établissement) et d’autres structures des Hauts-de-Seine : SSR(2) en addictologie, Pôle emploi, CLIC(3), médecins généralistes, médecins du travail et des associations oeuvrant auprès de personnes en situation de précarité ou d’exclusion (Aurore). « Enfin, nous participons à une journée « portes ouvertes » Ville-Hôpital, organisée avec la Mairie et la Direction sanitaire de Nanterre. La prochaine aura lieu à l’automne 2019 », conclut le Dr Mbapou.

(1) CSAPA = Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie

(2) SSR = Soins de Suite et de Réadaptation

(3) CLIC = Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique